A Little Nomad's Traveling Diary

I am not a writer. I am just the person who is addicted to travels and has passion for capturing every single piece of traveling memories in words

Les leçons vous ne pourriez jamais obtenir si vous restiez seulement à la maison

images

Il y a quelques leçons vous seriez conscients uniquement quand emballer vos sacs aux dos et partir courageusement. C’est pourquoi on l’appelle “L’école vivant”

Apprendre comment faire confiance à des étrangers.

Octobre dernier, j’ai voyagé au Singapour faisant bon usage de lodger gratuitement dans la maison de mon ami Singapourien-Indien. Après quelques heures avoir joué aux jeux dans l’avion, je suis arrivée à l’aéroport international Changi qui est très grand et j’ai remarqué que la batterie de mon portable était presque mort. Cela m’a pris longtemps pour trouver une cabine téléphonique publique qui m’aidait à appeler mon ami gratuitement. Nous nous étions mis d’accord pour se rencontrer à la sortie de “Terminal 1”

Puis, c’était drôlement fou que j’aie couri partout et j’aie reconnu ce que “Terminal 1” possedent beaucoup de sorties. Je ne savais pas o ù ce que mon ami s’était tenu debout. Rentrant, je ne pouvais pas trouver la cabine téléphonique publique, j’ai réconcilié avec moi-même à demander l’aide d’un homme s’asseyant pas loin. Il était très amical, il quand même m’ai aidé à garder mes valises lorsque j’était en train de prendre son portable et de regarder autour de moi afin de chercher mon ami. Ensuite, je suis allée dehors avec désespoir, il m’a poursuivi pour me dire que mon ami a rappelé. À la fin, il m’a soutenu à décrire l’endroit où il et je étaient en train de se tenir debout afin que mon ami pouvait aller me chercher. À la maison, ma maman toujours me conseille de ne pas avoir une entière confidence en des étrangers. Pourtant, nous devrions partir au loin, penser originalement à accepter le fait que dans certains situations, les étrangers sont des seules personnes que vous pourriez faire confiance en.

Apprendre comment vous conformer des différence

Arrivant à Bali, Indonesie afin de participer dans un sommet international pour les jeunes, j’ai été choqué quand être organisée une chambre dans la résidence universitaire. Bien sur que le lendemain je me suis bougée à l’auberge de jeunesse Wisma, cependant, la qualité d’infrastructure était pareil dans deux lieux. La salle de bains était equipée minimalement et bizzarement. En plus, l’odeur m’a pressé de ne pas l’utiliser. Second jour,partiellement je ne pouvais plus supporter, partiellement c’était grand temps que j’ai accepté tous. La vie devenait plus facile.

Apparemment j’allais ici à étudier, à écouter et échanger, à avoir une vie differente, pas vivre comme chez moi. Les changes dans ma tête tournaient les jours restant plus agréable. Rentrant à la maison, j’ai regretté un peu et j’ai souhaité que j’aie eu plus de temps de rester là-bas.

Apprendre comment convaincre des autres

Mes amis étrangers, surtout ceux qui viennent de l’ouest toujours sont étonnés de savoir que quelquefois, les vietnamiens mangent du chien, du lapin, du chat ou du souris. Ces animaux-ci sont considerés des animaux familiers. Pourtant, les pensées changent tout le temps et partout. J’esaiais de leur expliquer que les vietnamiens mangent du chien afin de se débarrasser de malheur à la fin de mois ou d’année. Cest la croyance durable. Mes amis comprennent partiellement malgre de ne pas complètement avoir assentiment. On vit dans le monde avec la diversité naturelle. La difference est indispensable. Mais la chose la plus importante, c’est comment on se débrouille bien. Il est impossible que on puisse donner une conclusion précipité laquelle est unilatérale et est fondé sur l’émotion comme prof Joe Brinkley, Stanford Universitaire, Étas-Unis (qui a gagné bizzarement le prix Pulitzer)

Apprendre de moi-même

Tous les dépenses s’attirant durant voyager sont payées par moi. J’ai un peu aide financier de ma famille. C’est pourquoi je choisis à vivre avec sobriété pour économiser d’argent. Jusqu’au moment où j’ai le billet d’avion, j’ose croire que je peux le faire. Quelquefois, je réconcilie moi-même  à voyager avec peu de choses pour diminuer des dépenses. (check-in luggage, par exemple). Je marche beaucoup prenant mes valises lourdes, me trompe et trouve le chemin tout seul. Si j’étais justement chez moi, familiarisais avec les soucis de ma maman, je ne pourrai jamais explorer moi-même commi ci. En plus, je pourrai à jamais être une enfant à la portée de mere. Quelle mauvaise imagination!

Advertisements

Trả lời

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất / Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất / Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất / Thay đổi )

Google+ photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google+ Đăng xuất / Thay đổi )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on Tháng Hai 14, 2013 by in English, Francais and tagged , , , , .

Điều hướng

%d bloggers like this: